fbpx

La deuxième journée du Forum mondial sur le développement économique local a été pleinement vécue

Classé dans : Sans catégorie 0

Avec des master classes, des sessions plénières et des panels, le deuxième jour du V Forum mondial sur le développement économique local. A 18h30, ce sera l'heure du Forum des Entrepreneurs sous le slogan "Les clés du développement économique local : le regard des entrepreneurs".

Après l'ouverture et une première journée réussie de panels et de plénières, la deuxième journée de la V Forum mondial sur le développement économique local il n'était pas loin derrière.

Aujourd'hui, les panneaux suivants ont été développés :

  • Mécanismes financiers pour les écosystèmes innovants : le rôle de l'économie sociale et solidaire et de la finance sociale dans le développement durable et l'avenir du travail ;
  • Des politiques urbaines et territoriales innovantes pour faire face aux inégalités croissantes ;
  • Le territoire comme base d'innovation et de réactivation économique, sociale et environnementale;
  • Les femmes en tant que « créatrices » d'économies locales inclusives et durables en temps de crise : politiques territoriales et solutions pour l'autonomisation ;
  • Réseaux complets et durables d'entreprises, d'institutions et de stratégies locales ;
  • Infrastructures et services publics : des instruments de réactivation et de cohésion territoriale.

L'un des points forts de cette deuxième journée a été la Master Class « Le territoire comme socle d'innovation et de réactivation économique, sociale et environnementale » par Joan Subirats, Docteur en Sciences Economiques, professeur et chercheur à l'Institut de Gouvernement et Politiques Publiques de l'Université Autonome de Barcelone.

La master class tournait autour du territoire comme quelque chose de vivant, qui provoque une dynamique entre les acteurs, qui est source d'innovation et de connaissance. Animée par la journaliste spécialisée Cecilia Pozzobón, la classe a fait référence à la façon dont la crise sanitaire nécessite d'activer toutes les capacités et tous les liens entre les acteurs pour réactiver l'économie, garantissant la durabilité.

Joan Subirats indiqué que "L'État a tendance à confondre égalité et homogénéité. Quand le contraire de l'égalité est l'inégalité, et le contraire de l'homogénéité est la diversité. Autrement dit, les grandes valeurs typiques du XXe siècle - la liberté et l'égalité - ont aujourd'hui besoin d'être triangulées dans une logique d'autonomie personnelle, d'égalité et de diversité. L'administration publique est confrontée au défi de lier et de répondre aux demandes de protection face à l'incertitude, avec des logiques qui assument la complexité, qui acceptent la différence et la diversité. C'est plus facile à faire de la proximité que de la distance et là le facteur territorial est très important”.

En outre, Subirats a ajouté que «Le municipalisme, pour moi, est un enjeu central. Je vois que c'est une réponse contemporaine, moderne, attractive, à l'image des besoins actuels, génératrice de réponses à valeur ajoutée qui placent la proximité comme facteur de qualité dans les politiques. Cette proximité est ce qui permet de travailler avec des logiques plus transversales, qui relient les politiques entre elles ; avec des logiques plus hiérarchisées, plus proches des besoins spécifiques des personnes et que ces personnes se sentent impliquées dans les réponses qui ont été pensées et aussi qui permettent cette reconnaissance de la diversité, qui permet de travailler ensemble entre équité et diversité”.

Un autre panel qui peut être mis en évidence est celui des « Femmes en tant que « créatrices » d'économies locales inclusives et durables en temps de crise : politiques territoriales et solutions pour l'autonomisation » dont l'objectif était de discuter des différentes dimensions territoriales et implications des inégalités et des options politiques locales pour contrer ses effets.

Le Député National Alejandra Vigo était l'une des oratrices de ce panel et parmi ses opinions, elle a déclaré : « Je crois que les budgets municipaux et provinciaux devraient être réorientés dans une perspective de genre et dans une perspective sociale. Aujourd'hui plus que jamais, la pandémie a exacerbé les problèmes de travail et la crise économique se manifeste et impacte durement les femmes. Pendant que les gouvernements réfléchissent et discutent comment créer de nouveaux emplois, comment réactiver l'économie et la production, comment créer de nouvelles usines et industries pour cette réactivation, nous devons promouvoir l'entrepreneuriat dans chaque famille avec le leadership des femmes, avec un accès au financement, en promouvant la des services et des infrastructures de prise en charge dans chaque quartier car ce sont autant d'outils qui renforcent l'inclusion des femmes dans le circuit productif”.

En outre, Vigo indiqué que "L'urgence sanitaire de COVID-19 a eu un impact différent entre les femmes et les hommes, approfondissant les inégalités structurelles entre les sexes, démontrant la nécessité de renforcer les politiques qui répondent à des besoins spécifiques. La crise s'est manifestée par l'aggravation de la violence à l'égard des femmes comme la pire expression de la pandémie. Le contexte actuel a accru cette inégalité historique entre les sexes dans la répartition du travail domestique et dans ce qui est des soins non rémunérés, provoquant une grande surcharge dans les tâches productives effectuées par les femmes”.

Dans le même panel était également présent Veronica Magario, vice-gouverneur de la province de Buenos Aires, qui a commenté que «Les politiques publiques nationales et infranationales sont très importantes, tout comme l'organisation locale des municipalités. En cela, les femmes ont une pratique de constitution de réseaux face aux crises qui est très importante, car non seulement nos tâches ont à voir avec le soin mais aussi avec la défense, avec la recherche d'opportunités et de salaire dans tous les ordres”.

La deuxième journée culmine avec le Premier Forum des Entreprises, « Les clés du développement économique local : le regard des hommes d'affaires », dont l'objectif est de créer un espace permettant aux entrepreneurs d'exprimer leur vision et leurs besoins pour favoriser le développement économique. Ce sera à travers Chaîne du forum.

Si vous n'avez pas d'utilisateur, S'inscrire
Récupérez votre mot de passe