fbpx
Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Relier l'Université aux processus de développement local


  • Catégorie d’évènement:
  • Ligne thématique: général
  • Sous-ligne thématique: général
  • Haut-parleurs

    Les organisateurs

    Le Programme de développement durable à l'horizon 2030, approuvé par les Nations Unies en 2015, est la réponse généralisée pour lutter contre la gravité de la situation mondiale, dans laquelle les effets du changement climatique, les problèmes de l'économie mondiale et les problèmes sociaux croissants tels que la faim , la pauvreté, les inégalités et les menaces à la paix.

    Les connaissances, la science, la technologie et l'innovation qui sont largement concentrées dans les établissements d'enseignement supérieur sont essentielles pour progresser vers le développement durable. Cela suggère que les universités devraient être un acteur clé qui, en se transformant, en interagissant avec d'autres acteurs sociaux et en influençant les politiques publiques, contribue à lutter contre les inégalités, à améliorer l'environnement et à progresser dans la tâche de surmonter le sous-développement. Le défi auquel les universités sont confrontées commence par l'analyse du contenu de l'agenda 2030 et des ODD, afin de générer des réponses adéquates et cohérentes qui les lient au développement durable.

    Il s’agit de plusieurs défis interdépendants: d’une part, le changement du modèle de développement et, d’autre part, la formulation de politiques de la connaissance, de la science et de la technologie qui lui sont cohérentes. Pour y parvenir, il est nécessaire de transformer le modèle universitaire et les processus de production sociale des connaissances.

    Nous devons proposer une troisième révolution académique, dans laquelle l'engagement en faveur d'un développement durable et inclusif est l'objectif principal; Dans cette direction, il est proposé que les activités STI des universités soient orientées vers la promotion d'un développement social, durable et inclusif.

    La construction éventuelle de politiques universitaires, dont l'axe central est le développement durable et l'Agenda 2030, nécessite le renouvellement de la même approche de l'enseignement supérieur et des perspectives conceptuelles sur lesquelles reposent ses stratégies de formation, de recherche, d'innovation et de liaison. Le point de départ est de placer le «développement durable» au centre des stratégies universitaires. Il s'agit d'une formulation contemporaine de l'idéal d'une université socialement engagée, qui a été forgé en Amérique latine par le Mouvement pour la réforme universitaire de Cordoue en 1918. Son principe fondamental est la pertinence sociale défendue par le CRES 1996 et le CMES 1998, repris en CRES 2008 et 2018 à Carthagène, Colombie et Córdoba, Argentine.

    Le moyen le plus viable pour la rencontre entre l'université et la société est le lien direct entre les universités et les espaces territoriaux dans lesquels elles opèrent. La dimension locale est très pertinente pour les stratégies de développement durable et a une grande importance pour les processus de construction des connaissances. Les universités peuvent contribuer à encourager la projection locale des connaissances et de l'innovation, en élargissant leur capacité à promouvoir le bien-être humain dans les territoires.

    Objectifs

    • Découvrez les expériences et les bonnes pratiques des universités de la région d'Amérique latine et des Caraïbes en matière de lien avec les processus de développement local.
    • Contribuer au Forum régional et ibéro-américain sur le lien entre l'université et les processus de développement local et les ODD 2030 qui se tiendront dans l'année.
    • Contribuez au processus du Forum mondial sur le développement économique local et du V Forum prévu du 26 mai au 1er juin 2021 dans la ville de Cordoue.

    L 'agenda

    12 h 15 à 12 h 30: Salutations du Dr Mirian Carballo, Secrétaire des relations internationales de l'Université nationale de Córdoba et du Dr Roberto Escalante, Secrétaire général de l'UDUAL.

    12h30 à 13h45: Développement de panneaux.

    Université de Cuenca, Équateur. Dr David Acurio.

    Université internationale d'Andalousie (UNIA). Dr Arturo Chica

    Université nationale autonome du Nicaragua-Managua. Professeur Ramona Rodríguez. Recteur et président du Conseil national des universités du Nicaragua.

    Université de la République, Uruguay. Dr Pablo Diaz

    Université nationale de Cordoue. Mgtr. Noelia Wayar et Lic. Marisa Morales (Co-coordinatrices de l'Observatoire ODS de la SEU (Secrétariat d'Extension Universitaire).

    13: 45h: Commentaires et conclusions

    Coordination: Université nationale de Cordoue, docteur Mirian Carballo.

    Modérateur: UDUAL University and Local Development Network (DELUNI), Docteur Alejandro Villar. Recteur de l'Université nationale de Quilmes, Argentine.

    Conclusions: Dr Francisco Tamarit. Membre du Conseil d'Administration du Bureau de Suivi du Plan d'Action CRES 2018 (OSPA-UNC).

    Lien de visualisation:

    Espace de discussion du Forum mondial pour le développement économique local

    Si vous n'avez pas d'utilisateur, S'inscrire
    Récupérez votre mot de passe